,

Le massage, des effets multiples…

509608773

Massage, modelage… esthéticiennees et masseur-kinésithérapeutes se disputent le terme mais les effets bénéfiques sont bien réels quelque soit le terme employé ! Est il normal que des esthéticiennes diplomées n’aient pas le droit d’utiliser ce terme ? Vaste sujet…
Mais en dehors de ces considérations juridiques, le massage est un art millénaire indissociable de la culture dans certaines parties du monde et ses effets bénéfiques ne sont plus a prouver…

Il améliore la circulation sanguine en favorisant le retour du sang vers le coeur, améliore aussi la circulation lymphatique, la nutrition et l’élimination cellulaire. Bien sur il relaxe les tensions nerveuses, stimule le corps et l’esprit, apaise et aide à mieux gérer les obstacles du quotidien. Pour certains, comme le massage californien, ils dégagent les muscles de leurs toxines en le drainant, ce qui est capital après un effort physique, pour d’autres ils regulent le transit intestinal et abdominal… Tension musculaire et anxiété étant souvent liées, le massage apporte de toutes façons une détente, musculaire et émotionnelle.

Le praticien crée autours de la personne massée une bulle protectrice, enveloppante, le contact de la main à la peau, une sorte de dialogue non verbal. A nous, praticiens, de faire en sorte de créer une relation de confiance pour que vous puissiez vous relaxer et vous laisser aller, à nous encore, de vous remercier pour cette confiance accordée, pour vous en remettre à nos mains et nous permettre d’exercer… Quant à vous, fermez les yeux, faites le vide et n’imaginez rien d’autre qu’un espace apaisant et bienveillant…

 

,

Petits conseils pour masser bébé …

BB

 

Si votre bébé a la peau sèche, profitez d’un ptit moment de douceur pour l’hydrater…

Choisissez un espace au calme, oû vous vous sentez bien, pensez à votre posture pour ne pas forcer sur votre dos, déjà largement sollicité par vos mois de grossesse… N’essayez pas d’avoir le geste parfait, mais plutot d’y aller « à l’instinct ».

Enduisez vos mains d’un lait fluide, ou d’une huile adaptée à bébé, réchauffez les tout en parlant à bébé. Commencez par masser les épaules en partant du cou, redescendez le long des bras, sans oublier mains et doigts. Le massage du coeur de la paume est particulièrement apaisant… Massez ensuite le torse et le ventre, lentement, dans le sens des aiguilles d’une montre, n’appuyez pas, le poids de votre main suffit. Faites des mouvements amples, la main bien à plat…

Pour les jambes, massez du mollet à la cuisse, tout en tenant le pied de bébé d’une main. Pour celles qui sont passées sous mes mains pour un modelage, elles se souviennent surement du sens des manoeuvres, toujours des pieds vers l’aine ! Vous pouvez également masser le pied, malaxer le talon et étirer tout doucement les orteils un à un.

Puis enfin, le dos, du haut du dos vers les fesses, là encore la main bien à plat.

Soyez attentive à ses réactions, gardez toujours le contact avec votre bébé, tactile en ayant toujours une main sur lui, visuel, en ne le quittant pas des yeux, verbal, en lui parlant doucement ou en chantonnant…

Nul doute que tous deux vous apprecierez ce moment privilégié, et que bébé sera apaisé… en fin d’apres midi quand bébé est nerveux, un massage peut être une vraie aide à l’endormissement !

,

Les conseils d’automassage de la Bulle : Pour celles qui passent de longues heures devant leur ordinateur………. j ‘en connais ;-) !

Pour ne pas avoir les yeux trop secs…

Quand vous fixez longtemps un écran, la cornée et le contour des yeux s’assèchent, d’oû une gène de la vision. Il faut donc faire travailler davantage ses glandes lacrymales pour produire plus de larmes et humidifier la cornée. On peut éventuellement mettre quelques gouttes de larmes artificielles achetées en pharmacie ou pratiquer quelques exercices simples ! Ne riez pas et suivez les instructions :  baillez profondément,  cela va activer les glandes lacrymales et humidifier la cornée. Buste bien droit, inspirez profondément par la bouche, détendez votre visage en maintenant la bouche grande ouverte, et ensuite expirez lentement, là normalement les larmes surviennent. À faire plusieurs fois de suite.

Si ça ne marche pas, cela vous aura au moins permis de rire…aux larmes !