Bonne mine en hiver ? Oui c’est possible !

Une des premières choses est de bien s’hydrater et de bien se nourrir ! Ca tombe sous le sens mais on ne le fait pas toujours ! Pensez aux jus de carotte, orange, citron; faits maison ils sont excellents pour vous apporter votre dose de beta carotène et de vitamines. Attention, faites-les vous-même (pour qu’il n’y ait pas de sucres ajoutés) et consommez-les immédiatement pour bénéficier des vitamines (qui disparraissent à la lumiere et à l’air libre). Et pourquoi ne pas tenter un verre de jus de citron tiède ou une eau de bouleau, au réveil, a jeun, c’est idéal pour détoxifier son organisme et démarrer du bon pied.

Et attention à ne pas manger trop lourd le soir. Ce n’est pas parce que nous sommes en hiver qu’il faut ingurgiter 2 fois plus de calories. Ca c’etait au temps des hommes préhistoriques quand nous n’avions pas le chauffage dans nos cavernes ;-)…

Deuxième point très important : l’hydratation de votre peau. En hiver avec les changements de températures, la peau est soumise à rude épreuve. La déperdition d’eau est importante. Donc on veille à appliquer sa crème de jour chaque matin, on la choisit adaptée à sa peau bien sûr et sachez que vos besoins peuvent être différents en hiver et en été, donc on vient à la Bulle faire une analyse de peau ;-).

On peut également faire un masque hydratant une fois par semaine, il va repulper la peau et vous donner un joli rebondi. Pensez aux masques de nuit, qui vous feront une peau de bébé au reveil ! Donc de temps en temps un gommage (en douceur ! On « promène » les grains, on n’étrille pas le visage !), et juste après un masque hydratant (ou nourrissant selon votre type de peau et ses besoins).

Et on boit. 1,5 l d’eau c’est l’idéal, à répartir tout au long de la journée. Inutile de vider la moitié de la bouteille en 5 mn, votre corps ne saura pas gérer cet excès d’eau !

Et on ne fait pas l’impasse sur un maquillage frais et léger. Sur une peau bien hydratée, un voile de fond de teint fluide sera du plus bel effet, il unifiera le teint et donnera bonne mine, tout en masquant les petites rougeurs de l’hiver. Un soupçon d’anticerne (appliqué au pinceau fin, on le pose sur le tracé de la veine et non pas sur tout le cerne, par effet d’optique cela atténuera le cerne tout en transparence), un peu de blush (je vous conseille un blush crème, plus facile à appliquer, vous pouvez le fondre au doigt. Et on le pose sur le bombé des pommettes, en micro touche). On peut aussi mettre un peu d’enlumineur de peau (comme le soin à la tourmaline de Pure ALtitude), sur le haut de la pommette par exemple, il donne un effet glowy au teint.

Le tout en ayant la main légère, on cherche un rendu tout en transparence ;-)…

 

Et bien sûr de temps en temps, un soin complet à la Bulle pour entretenir cette jolie peau lumineuse !!!!

A vous de jouer !

L’eau de bouleau, l’elixir détox !

Entre l’hiver et le printemps, on voit fleurir dans les magasins bio la fameuse eau de bouleau. C’est normal, c’est le moment où la sève remonte dans les troncs et où on peut donc la récolter. On la consomme la plus fraiche possible, son extraction est très simple et ça en fait un produit tout à fait brut, non traité et 100% naturel !.

 

L’eau de bouleau a de nombreux bienfaits :

– Elle est drainante, détoxifiante, elle nettoie l’organisme de ses toxines et des déchets organiques, elle draine les reins, les poumons, le foie, le sang et la peau. Pour autant comme elle est très riche en mineraux et oligo-éléments, elle ne fatigue pas, elle stimule donc en même temps qu’elle detoxifie !

– Elle est hautement reminéralisante. Très riche en oligo-éléments, minéraux (fer, cuivre, calcium, magnésium, manganèse), nutriments, anti-oxydants et vitamines, elle est idéale pour les personnes en baisse d’énergie, en convalescence, les sportifs ou les personnes plus agées.

– L’eau de boulot est un super anti-inflammatoire, elle draine le foie et l’acide urique de l’organisme.

– En nettoyant le foie des toxines, elle peut constituer un excellent starter à une perte de poids. Tres peu calorique (constituée a 99% d’eau), elle contribue à une super prise en charge au quotidien. Elle va en quelque sorte, mettre l’organisme « à neuf » et vous mettre sur de bons rails. A condition bien evidemment de faire attention à son alimentation par ailleurs, on évite le trop gras et le sucré ! Ce n’est pas une baguette magique non plus ;-).

 

On distingue la sève fraiche ou la sève stabilisée. Pour ma part j’ai opté pour la sève fraiche. Il faut la consommer dans les 3 ou 4 semaines maxi et la conserver au frigo. La mienne a été récoltée artisanalement et est extra-fraiche !

Plus le temps passe, plus le goût se renforce (c’est extrèmement leger au début), et plus les bienfaits se déploient. Donc pas d’inquietude !

Dose : faire une cure de 3 trois semaines (minimum 10 jours) en prenant entre 150 ml et 250 ml à jeun de sève de bouleau avant le petit-déjeuner.

 

En résumé, cette eau de bouleau (ou sève, c’est la meme chose) est excellente à tous points de vue, elle est juste à eviter par les femmes enceintes qui ne doivent pas faire de drainage et les gens atteints de pathologie rénale.

Donc on fonce, c’est maintenant ou jamais !

Coordonnées de mon fournisseur si besoin ;-)… en mp, avec plaisir !!!