Petites astuces pour un dressing eco-friendly !

Ca vous parait paradoxal ? Pas tant que cela ! Moi aussi je suis fan de shopping, pour autant parfois j’aimerais consommer de façon plus logique, plus respectueuse; je culpabilise comme beaucoup, quand j’achète un vêtement produit dans des conditions catastrophiques par des populations exploitées, mais je ne suis pas prête à devenir vegan pour autant… Bref,  j’essaie de trouver un juste milieu entre le minimalisme vegan et l’ultra consommation…

 

Au fil de mes recherches, voici quelques petites astuces, pour faire « notre part » ;-)…

1 – Triez vos vêtements !

On a tous la fameuse phrase en tete « je n’ai plus rien à me mettre », mais bizarrement dès qu’on se met à trier son dressing on fait des tas de trouvailles, on redécouvre des fringues que l’on avait totalement oubliées… Donc on trie, on fait des tas, ce qui nous va, ce qui nous plait, ce qui nous est utile, quite à imaginer des associations, ça nous évitera des prises de tête le matin !!

Et surtout ça nous permettra de visualiser ce que nous avons déja et ce qui nous manque. Evitons de racheter une énième veste noire si au contraire nous aurions plus besoin d’une petite robe. Peut-etre ferez-vous ainsi moins d’achats inutiles… Et puis avouez qu’il a quand même plus d’allure votre dressing rangé ? Alors on se prend 5 mn pour une reine du shopping et on range tout ça.

Quand aux vêtements qui ne vous vont plus, on les donne aux copines, on les revend sur Vinted, mais surtout on ne les jette pas !!

2 – On prend soin de ses vêtements !

Ca tombe sous le sens, mais on lit rarement les étiquettes de ses fringues n’est-ce-pas ? Or si on respectait à la lettre les instructions d’entretien ils dureraient sûrement beaucoup plus longtemps. Moi, comme beaucoup, j’avais tendance à tout mettre au sèche-linge jusqu’à ce que je prenne conscience que je pouvais m’en passer pour la plupart des vêtements. Du coup j’étend soigneusement la tous les vêtements (pour la plus grande surprise de ma belle-fille – private joke !!), et je mets au sèche-linge essentiellement les serviettes, jeans, pantalons épais. Et bizarrement, ils durent beaucoup plus longtemps ;-)… Et saviez-vous que plus on lavait les pulls en cashmere (mode laine au lave-linge !), plus ils sont beaux ? Moi je l’ai découvert il y a peu et comme hélas tous les pulls me grattent de façon insupportable, je ne tolère sur ma peau hyper réactive que le cashmere, oui je sais ça fait très snob de dire ça, mais je n’ai hélas pas le choix… donc pour garder mes pulls le plus longtemps possible, j’en prend grand soin !!!

3 – On retrouve le chemin de la couturière ou du cordonnier !!!

La mode est au jetable certes, mais on peut largement prolonger la vie d’une chaussure ou d’une fringue avec un peu d’aide exterieure, plutot que de jeter !!

Alors soit on confie ses fringues abimées à sa maman couturière, soit on s’adresse à un pro ;-).

4 – On essaie de consommer mieux

On se renseigne sur les méthodes de production des marques. Quite à mettre un peu le prix. Et attention, soyez vigileante, qui dit prix élevé ne dit pas forcément production respectueuse. On achète moins mais mieux ! Il est évident que si vous achetez 3 euros un tee-shirt non seulement il ne va pas durer bien longtemps mais il a forcément été produit dans des conditions lamentables… Donc on met un prix correct et on ouvre les yeux. J’avais trouvé une marque de jeans qui recyclait de vieux jeans pour en faire des neufs mais hélas il y a tres peu de modèles, je rêve que ce genre d’initiatives se mutiplie, je trouve l’idée géniale. Idem pour les pulls en cashmere justement, une marque italienne recyclait la laine pour en créer de nouveaux, alors certes c’est encore hors de prix mais ça me semblerait épatant que ce genre d’entreprises se diffuse. Partagez-nous vos bons plans, les marques en qui vous avez confiance !!

5- On achète d’occasion !

Vive les dépot-vente où on trouve de superbes pièces à prix correct. Une bonne occasion de se faire plaisir en faisant une bonne action. Qui plus est en matière de vêtements d’enfants, ils portent souvent leurs habits sur des durées courtes donc on recycle et on saisait les bonnes affaires sans se ruiner !

Je suis preneuse de bonnes adresses de dépot-vente d’ailleurs !!!

 

Voila, je pense qu’avec un peu de bon sens on peut concilier shopping et préservation de la planète, autant que possible. On a chacune nos propres convictions, moi j’aimerais juste mieux consommer ;-)…

Laissez-moi vos commentaires et votre point de vue sur la question !!! Hâte de vous lire !

 

Bien manger, ça veut dire quoi en 2020 ?

Alors d’abord on va éviter le trop plein d’injonctions !!!

Quelques conseils plein de bon sens devraient suffire ;-). Les « ne pas manger trop salé, trop sucré … » et j’en passe, nous fatiguent tous déja un peu n’est ce pas ? Surtout quand ils s’intercallent entre une pub pour une barre chocolatée et l’autre pour des biscuits apéritifs. Non sens.

Tiens, juste comme ça, saviez-vous qe la taille des assiettes a augmenté de 20% depuis les années 70 ? Incroyable non ? Donc, peut etre peut-on déja revenir à des assiettes de taille un peu plus réduite. L’illusion d’optique sera parfaite et naturellement vous réduirez les portions.

Autre détail d’importance (!), contournons autant que possible les aliments industriels. Sur une brique de soupe par exemple, il y a davantage de sels, exhausteurs de gouts en tous genres que de légume. Dommage, vous pensiez manger du poireau ? Que nenni, il n’y a que 2% de poireau dans cette brique qui vous semble pourtant remplie de légumes. Alors certes c’est un tout petit peu plus long de cuisiner une soupe maison, mais on peut s’aider de légumes surgelés nature par exemple, et se faire offrir un petit robot spécial soupes, peu couteux et vite rentablisé. Quite à manger des soupes, autant qu’il y ait des légumes dedans ;-).

Petite astuce, si vous ne pouvez vous passer de vos biscuits chocolatés préférés, sortez-les de leur emballage et mettez-les dans une boite, les fabricants connaissent bien les subtilités de packaging qui nous poussent à consommer davantage ! Sans emballage coloré, vous résisterez mieux !

Et on essaie de privilégier les aliments locaux, les fruits et légumes de saison. Cueillis à maturité, leurs qualités nutritionnelles sont optimales, ce qui n’est pas le cas des végétaux cueillis trop tot. Et on évite un transport trop long qui dénature le produit (vous ferez du bien à la planète en plus !).

On respecte le temps du repas, 20, 25 mn c’est un temps minimal pour que les informations de satiété atteignent le cerveau. On mâche, on remâche, longuement, pour que les sucs digestifs aient le temps de « pré-digérer » les aliments ! Si possible dans le calme, si possible sans portable (oui je sais je vous demande un effort surhumain là !), juste histoire de preter attention au contenu de notre assiette.

Et pour les plus jeunes, il est toujours interressant de leur faire partager des repas à plusieurs, rien de tel que l’émulation collective pour goûter un nouvel aliment ou accepter l’inacceptable ! On fait du repas une aventure, une expérience, colorée, festive. On évite l’assiette total look blanc (poisson, puree mousline lol), on mixe couleurs, saveurs et textures. Et si vraiment un aliment ne passe pas, on réessaie. Il parait qu’il faut 7 fois à certains enfants pour accepter un nouvel aliment alors on ne se décourage pas. On lui demande juste de goûter.

 

Sur ce, il est midi, je file, le repas, c’est sacré !!!

une peau à l’épreuve du froid

Les températures descendent, l’avez-vous remarqué 😉 ?

Mais savez-vous que le froid ralentit les échanges et freine la production de sébum au niveau de l’épiderme ? De plus, passer du chaud au froid régulièrement accélère la perte en eau. Si on rajoute à cela, les collants sur les jambes qui favorisent la desquamation, le frottement des écharpes au niveau du bas du visage, bref, les peaux sèches deviennent très sèches et les peaux mixtes s’assèchent !

Passez votre main sur la peau, vous la trouvez un peu rugueuse ? Elle manque certainement de lipides.

Dans un premier temps on la réhydrate. Des actifs tels que l’acide hyaluronique vont jouer un rôle prépondérant, ils vont repulper la peau et la rendre plus souple. Dans un deuxième temps on vole à son secours avec des formules riches en acides gras, lipides, huiles végétales en priorité. Ces formules vont créer un bouclier et assurer la nutrition.

Votre peau se craquelle, ressemble à une peau de lézard 😉 ?

On passe sur des textures baumes, cold cream, et on renouvelle l’application matin et soir. Attention aux douches très chaudes qui vont accentuer le phénomène et ne frottez pas votre peau trop énergiquement après la douche. Et vous avez le droit d’espacer les douches, le calcaire contenu dans l’eau contribue à dessecher l’épiderme. Et si en plus cela vous démange, c’est que la peau privée de lipides et d’eau réagit par un etat inflammatoire, viiiite dégainez votre baume nourrissant !!!!

Votre peau rougit en passant du froid au chaud ?

Vous ressemblez à un lutin quand vous rentrez dans un intérieur chauffé ? En fait les petits capillaires présents sur le visage se dilatent sous l’effet de la chaleur. L’afflux de sang au niveau du nez et des pommettes devient alors très visible. C’est un processus de thermorégulation de la peau. Mais mieux vaut éviter les passages du très froid au très chaud, qui ont tendance à aggraver  la couperose et la sécheresse cutanée.

Vous avez les lèvres craquelées ou gercées ?

Les lèvres sont dépourvues de glandes sébacées alors on les protège chaque matin avec un baume, en veillant à ce qu’il ne contienne pas d’huiles minerales qui auront un effet pervers à la longue, et on fait régulièrement un masque réparateur, comme le Masque Yeux et Lèvres de Matis, véritable pansement pour les lèvres. Les lèvres seront réparées et beaucoup plus faciles à maquiller !

 

On pense à gommer régulièrement sa peau, gommage à grains tres fins, voire sans grains pour le visage, et gommage à grains plus importants pour le corps. Le fait d’enlever régulièrement les cellules mortes permettra de meilleurs échanges et une peau beaucoup plus lumineuse.

 

Chouchoutez votre peau, avec ses 800000 récepteurs sensoriels, elle réagit au quart de tour aux variations climatiques alors on en prend soin ;-).

 

Ma recommandation :

Pour le visage : Crème Climatis ou Sensibiotic de Matis, Nutrialpes de Pure Altitude

Pour le corps : l’Emulsion hydratante de Matis ou le Beurre de Mademoiselle Bulle

Stressée ? Il est grand temps d’aller vous faire masser !!

Selon une enquête réalisée sur 1017 personnes, 9 Français sur 10 sont stressés. La situation est encore pire du côté des femmes : 60 % d’entre elles crient à l’asphyxie contre seulement 39 % des hommes.
Entre la pression au boulot, les soucis financiers et les tumultes de leurs vies personnelles, les Français ne savent plus où donner de la tête… Et si l’espace d’une seconde, vous faisiez une pause ? Pour éliminer les tensions et retrouver votre vitalité, rien de mieux qu’un massage. Sceptique ? Voici 3 raisons valables pour remettre votre sort entre des mains expertes.



Quels sont les bienfaits du massage ?
Il y’a 6 000 ans, les Indiens mirent sur pied la première massothérapie. À l’aide de gestes bien précis et d’huiles précieuses, les sages déliaient les nœuds de tension et requinquaient les corps fatigués. Le massage ayurvédique était né ! Depuis lors, le massage n’a cessé de se répandre aux quatre coins du monde. Une suite logique au vu de ses nombreux bénéfices.


Favoriser la production d’hormones du bonheur

Sans le savoir, les praticiens hindous faisaient appel à de la Chimie sous sa forme la plus pure. Lors d’une séance de massage, une hormone appelée ocytocine est libérée. Ses vertus : stimuler le cerveau limbique et distiller sur-le-champ une sensation de bien-être intense. Grâce à elle, anxiété et stress prennent aussitôt le large.

Reposer l’esprit pour mettre KO les émotions négatives
Vous rappelez-vous de votre état la dernière fois que vous avez enchaîné les nuits blanches ? Migraines, troubles de la concentration, susceptibilité… Quand l’esprit est privé de repos, l’hypersensibilité pointe le bout de son nez et le taux de stress grimpe en flèche.
En facilitant l’endormissement, l’ocytocine libérée lors du massage rajoute une couche de protection supplémentaire contre les tensions. Reposée, vous ne verrez plus les choses sous le même angle. Dorénavant, les nuages gris qui obscurcissaient votre horizon ont laissé la place à un beau ciel bleu.

Éliminer les mauvaises toxines accumulées
Sous l’effet du stress, l’organisme produit des radicaux libres. Une fois présents dans l’organisme, ces composés favorisent encore plus la montée du stress… C’est un peu le dilemme de la poule et de l’œuf… Les toxines découlent du stress, et vice versa.
Tout massage qui se respecte stimule la circulation lymphatique. Ce faisant, il favorise l’élimination des déchets parmi lesquels les radicaux libres. Purifié, assaini, votre organisme est plus à même de dire non au grand méchant stress !

 

En bref, de 30 mn pour un massage de toute la face dorsale jusqu’à 1h30 pour une vraie parenthèse, les bienfaits d’un massage sont multiples…

Envie d’un massage ? Pour réserver c’est par ici https://app.flexybeauty.com/my-little-bulle/category/5159696684023808