,

Le maquillage a l’airbrush. On en parle, mais qu’est-ce donc ?

Capture d’écran 2014-09-03 à 17.56.30

Qu’est ce que le maquillage à l’airbrush ?

L’airbrush, c’est le fameux outil de maquillage très utilisé sur les plateaux de télé et qui se démocratise actuellement aux Etats unis et au Japon. En fait, ça ne fait que quelque années qu’on en trouve en usage domestique, mais l’apparence un peu technique de l’outil et le coût de l’investissement peut en rebuter certaines !

Les plus : L’avantage majeur c’est évidemment le teint qui est vraiment uniforme. On peut aussi se composer une teinte de produit sur mesure. Ce qui donne un résultat ultra naturel avec une tenue assez impressionnante. Enfin, en améliorant sa technique et en utilisant les différents types de produits, on peut obtenir des effets très différents : un teint très simple, un visage resculpté , un corps bronzé… Il est même possible de maquiller les yeux !

Extraits de presse :
« Jetez vos vieux pinceaux, éponges et houppettes! Tout le monde devrait avoir un teint parfait, grâce à Dina Ousley et sa nouvelle technique de maquillage du 21ième siècle! « Le maquillage vaporisable de Dinair est le choix du nouveau millénaire! » Dinair est à la fine pointe de la cosmétologie et est le maquillage idéale pour la télévision haute définition. Dina Ousley

À ses débuts, Dina Ousley était actrice, a fait partie de la distribution de la série Bronk avec Jack Palance. Elle a eu aussi des rôles dans Shampoo, Police Woman et beaucoup de commerciaux. Ironiquement, quelques années plus tard, Dina devient gagnante d’un Oscar pour Palance artiste maquilleuse pour un commerciale télévisé de Ford. En plus d’étre la présidente et fondatrice de Dinair, Dina Ousley est l’une des artistes maquilleuse des plus recherchées,elle est aussi licenciée en tant que cosmétologue dans l’état de la Californie, de New York et du Texas. « Elle est très bonne dans ce qu’elle fait, Dina peut être une magicienne sur demande » remarque l’actrice Sean Young. Dina n’était pas satisfaite avec le maquillage traditionnel et voulu créer un moyen plus facile d’appliquer le maquillage pour des résultats plus naturels. Alors, elle créa le système aérographique Dinair et le maquillage vaporisable compatible. C’est entièrement une nouvelle façon d’appliquer le maquillage sur la peau. Il vaporise une fine bruine, d’un mélange d’air et de couleur, pour un look tout a fait naturel. Cette technique a été utilisée dans les films, la TV, le théâtre et aussi pour des effets fantaisistes.

Le maquillage vaporisable de Dinair est utilisé maintenant depuis plus d’une décennie, en étant le leader pour les artistes maquilleurs qui travail dans l’industrie des films et de la télévision. Dinair est maintenant très populaire parce qu’il complémente parfaitement la Télévision Haute Définition, c’est le seul maquillage spécifique qu’ils peuvent utiliser. « Plus de visage orange citrouille avec des mains et des oreilles blanches, il laisse la transparence pour que l’on puisse voir le teint naturel à travers le maquillage. » dit Dina. Plusieurs personnalités connues ont déjà expérimenté le maquillage aérographique Dinair sur des films, la télévision et des vidéo de musique, incluant : Third Watch, Time Machine, Monster’s Ball, A.I., Austin Powers, Stronger Medecine, Angel, Boston Public, Buffy the Vampire Slayer, Star Trek: Voyager et Just Shoot Me; les présentateurs de nouvelles et les super models-cover-girls. »

 

« Avantages du maquillage d’aérographe a une durée de plus 16 heures, aucune retouches à faire.Votre épiderme semblera parfaite et fraîche dans les conditions de:Chaleur, humidité, transpiration et même des larmes Le teint impeccable signifie photos parfaites. Ne s’efface pas ou ne se transfert pas sur les vêtements. Votre peau garde son naturel magnifique. Sensation et regard légers.Exempt d’huile, non comédogène (n’obstruera pas les pores de peau). Perfectionné pour les peaux sensibles, plusieurs couleurs pour un match parfait de la tonalité de votre épiderme. « 

« Des essais de maquillage ouverts au public ont été menés à IDIFF, produits par Ciné Système, sous les objectifs de quatre caméras HD (…). Nous avons utilisé les techniques à l’aérographe et traditionnelles, et nous avons constaté que chaque technique a son utilité dans des circonstances différentes.
Par exemple, sur des peaux jeunes à problèmes, l’aérographe s’est avéré plus performant pour cacher les imperfections et obtenir un teint velouté en finesse : on peut travailler par petites touches sans mettre trop de produit ni abîmer les corrections portées en premier. En revanche, pour une peau de femme mûre, l’aérographe peut s’avérer plus risqué si on ne l’utilise pas en finesse, parce que le moindre excès peut accentuer les rides. Les autres exemples sont nombreux.
L’aérographe n’exclut en aucune façon l’usage de l’éponge et du pinceau : pour le modelage, combiner maquillage à l’aérographe et maquillage traditionnel est souvent pertinent !

L’aérographe est un des outils que l’industrie cosmétique professionnelle propose en réponse à certaines difficultés rencontrées en prise de vues HD, tout comme les fonds de teint plus pigmentés et à base de silicone que d’autres marques proposent. (…) La pression de la vaporisation est modulable, du bout du doigt, selon les zones qu’on maquille ; le contact n’est donc ni agressif ni désagréable pour la personne maquillée.

Outre la maîtrise manuelle de l’outil aérographe, son utilisation ne dispense pas de connaître  » l’art de faire  » : il faut à la maquilleuse les mêmes notions de dermatologie qu’en traditionnel, la même connaissance des produits, la même maîtrise du jeu des couleurs pour corriger les imperfections, et bien sûr son expérience acquise au fil des tournages. Il s’agit d’une technique nouvelle, à apprendre et à s’approprier : comme tout outil, chaque technicien l’utilisera selon sa personnalité et sa patte. Le résultat dépend de chacun(e), de sa sensibilité, de son savoir-faire. »(source Site de l’Association francaise des Directeurs de la pHotographie cinématographique)

1 réponse
  1. Randy McKeen
    Randy McKeen dit :

    Bonjour,
    Pour la première fois que qu’on lie dermatologie et maquillage, je suis bien d’accord. Votre article est vraiment intéressant. C’est important d’avoir quelques notions dans le domaine avant de valoriser tel ou tel visage. C’est indispensable non seulement pour assurer la tenue du maquillage mais surtout pour préserver les pores de la peau. Tout compte fait, le plus avantageux dans l’utilisation de ce dispositif est de réduire le contact entre des objets extérieurs et la peau.

    Aussi, dans mon métier de maquilleuse à domicile , je l’utilise de plus en plus fréquemment sur les clients qu’il y a quelques années. L’usage s’est démocratisé est les gens sont moins réticents. Enfin, il faut tout de même avoir de bonnes technicités.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *